Aménagement paysager pour la réduction du bruit

pelouse

Votre arrière-cour devrait être un sanctuaire, mais des autoroutes assourdissantes ou des voisins bruyants transformeront bientôt cette réalité en un rêve farfelu. Heureusement, vous pouvez combattre ces obstacles audibles avec l’aménagement paysager. De la création d’un paysage sonore à la culture de plantes adaptées, nous vous montrerons les bases de l’aménagement paysager de réduction du bruit.

Nous vous donnerons quelques conseils et astuces généraux pour réduire la pollution sonore dans votre espace extérieur – aucun bouchon d’oreille n’est nécessaire.

Pourquoi paysager pour réduire le bruit ?

Le cerveau humain a évolué pour capter le son comme méthode de défense. La Hearing Health Foundation note que des bruits soudains peuvent déclencher les propres réponse au stress. Si le son est désagréable, avec le temps, votre cerveau apprend à libérer involontairement du cortisol en réponse à un son.

Le cortisol est la principale hormone de stress du corps, donc une plus grande quantité n’est pas idéale pour votre sentiment de bien-être. Trop de stress est lié à de nombreux problèmes de santé, tels que les maladies cardiovasculaires, un mauvais sommeil et une diminution de votre qualité de vie globale.

Le son à l’extérieur est inévitable, mais selon l’endroit où vous vivez, le son peut être plus concentré ou direct. Pensez à tout, des climatiseurs bourdonnants à une terrasse de piscine bondée autour de votre jardin.

Vous pouvez insérer une paire de bouchons d’oreille chaque fois que vous sortez, mais cela bloque les sons agréables, comme les oiseaux et les ruisseaux babillants. Nous allons plonger dans plusieurs façons dont votre paysage réduit la pollution sonore et, par conséquent, le stress des sons indésirables de l’arrière-cour.

Comment réduire le bruit avec l’aménagement paysager

Clôtures

Une clôture composite d'une pelouse
Krassotkine | Wikimédia Commons | Domaine public

Les clôtures sont souvent regroupées dans la beauté esthétique de l’aménagement paysager, mais elles servent à de nombreuses autres fins, telles que la sécurité, la confidentialité et la lutte antiparasitaire.

La clôture droite arrête également les bruits gênants. Certaines clôtures sont même spécialement conçues pour cela. La clôture acoustique est un bon exemple de style de clôture conçu pour protéger les résidents de la pollution sonore.

Mais en plus des clôtures acoustiques, il existe d’autres options standard à considérer. En règle générale : plus la clôture est épaisse, mieux le son peut être bloqué. Ces options de clôture sont d’excellents choix pour réduire les ondes sonores indésirables.

  7 façons de créer un jardin adapté aux chats

Lorsque vous choisissez des matériaux de clôture, assurez-vous qu’ils sont robustes, sans espaces ni espaces, non seulement pour maximiser votre sentiment d’intimité, mais aussi pour agir comme une barrière acoustique solide. Les options matérielles incluent :

  • Bois de cèdre rouge massif
  • Mur de pierre ou mur de maçonnerie
  • Spécifique
  • Stuc
  • Compilé
  • Vinyle

pergolas

Terrasse en pierre avec pergola en bois
Espaces extérieurs de terrain | Flickr | CC PORTE 2.0

Ces caractéristiques paysagères de bon goût sont des structures debout généralement faites de bois ou d’autres matériaux composites. Ils ressemblent au cadre d’une tente avec un toit et des côtés exposés. Les pergolas absorbent une partie de l’impact du son. Appliquez des carreaux insonorisants sur votre pergola pour une protection supplémentaire contre le bruit.

Conseil de pro : Les pergolas sont souvent vendues à côté des clôtures et parfois même adaptées au style de votre clôture.

Plantes anti-bruit

houx américain
Pxici

Certaines vignes, arbres et arbustes ont un effet naturel d’amortissement du son en raison de leur surface douce qui absorbe les ondes sonores. Qu’il s’agisse de leur hauteur ou du bruit blanc naturel que les feuilles produisent dans le vent, l’aménagement paysager de réduction du bruit implique une attention particulière à la végétation que vous plantez dans votre espace extérieur.

Conseil de pro : Plantez plusieurs arbres et arbustes pour créer une zone boisée. Une végétation épaisse qui pousse haut, nécessite peu d’entretien et est toujours verte est le meilleur choix pour éliminer le bruit. Bien que tous les arbres à feuilles persistantes ne demandent pas beaucoup d’entretien, s’ils sont correctement traités, ils conservent un feuillage vert toute l’année, même pendant les périodes de mauvais temps.

Considérez ces espèces d’arbres pour aider à améliorer le problème de bruit dans votre espace :

  • houx américain
  • Arbre Arborvitae
  • Un épicea
  • pin

Il n’y a pas que les arbres qui étouffent les bruits indésirables. Les plantes à écorce épaisse et feuilles touffues réduisent efficacement le bruit ou diffusent les ondes sonores, ce qui donne une maison plus silencieuse. Ce sont les meilleures plantes lorsqu’il s’agit de réduire les nuisances sonores d’une rue animée à une voix forte :

  • Laurier (haie)
  • Buis (haie)
  • Viburnum (arbustes à fleurs)
  • Ivy (les vignes poussent sur les murs et fournissent une couche supplémentaire d’insonorisation)
  Guide de l'aménagement paysager côtier

Une fois que vous savez quoi planter, vous devez connaître la bonne façon de les cultiver. Voici quelques conseils de plantation importants à garder à l’esprit :

  • Plantez vos arbres près de la source du son
  • Plantez vos arbres et arbustes rapprochés ou en rangs pour doubler l’épaisseur de la barrière

Remarque: Si le bruit est proche de votre maison ou d’autres bâtiments, veillez à planter des arbres et des arbustes qui poussent très haut. La dernière chose que vous voulez, c’est que des conditions météorologiques extrêmes les renversent sur des structures sur votre propriété ou celle de votre voisin.

Bermes

Comme alternative à une clôture antibruit, les accotements sont une option fiable qui atténue les bruits indésirables sans installer de surfaces dures, telles que des clôtures et des pergolas. En termes simples, une berme est une barrière de sol surélevée et compactée. Pour les propriétaires qui essaient d’intégrer un aménagement paysager antibruit, la construction d’une berme le long de l’endroit où vous essayez de bloquer le son empêchera le son d’entrer dans votre maison.

La plantation de végétation réduisant le bruit sur le bord aide également votre problème de bruit. Fournir un bon sol pour créer une berme propice à la croissance des plantes.

Éléments du paysage sonore

Fontaine d'eau
Pxici

Si vous ne pouvez pas le supprimer, essayez de l’ajouter. Cela signifie que si vous rencontrez des difficultés pour contrôler le problème de son dans votre maison, vous voudrez peut-être envisager d’ajouter des fonctionnalités qui couvrent le son ou créent un paysage sonore plus agréable.

caractéristiques de l’eau: Cela peut être n’importe quoi, d’un étang à une fontaine dans votre espace extérieur. Lorsque vous incluez une pièce d’eau, en particulier une avec une pompe de recirculation pour maintenir l’eau en mouvement en continu, créant un bruit blanc constant et apaisant.

Jouer avec le vent : L’ajout de fonctionnalités sereines telles que des carillons éoliens rendra le paysage sonore autour de votre cour plus agréable. Choisissez de grands carillons avec des tonalités à faible vibration qui se fondent dans le bruit blanc. Voici d’autres façons d’utiliser le vent dans l’aménagement paysager :

  • Plantez des arbres qui bruissent dans le vent
  • Cultiver de l’herbe ornementale qui interagit avec le vent
  Comment faire un jardin sensoriel pour les enfants

Ajouter un système de sonorisation extérieur : Une autre façon de contrôler le bruit que vous entendez dans votre cour est d’installer un système de son extérieur. Choisissez de jouer de la musique apaisante à faible volume pour favoriser un sentiment de calme et minimiser votre impact sur la pollution sonore.

Attirez les oiseaux : Le chant des oiseaux vaut mieux que le bourdonnement sourd des voitures au loin. Rendre votre espace de vie extérieur plus convivial pour les oiseaux signifie installer des mangeoires, des nichoirs, des bains d’oiseaux et des arbustes à baies.

Vérifiez la source ou couvrez-la

La façon idéale de garder votre espace extérieur silencieux est de découvrir ce qui cause le bruit et d’essayer de le contrôler à partir de là. Si vous avez affaire à un voisin bruyant, c’est plus facile à faire, mais d’autres problèmes liés au bruit peuvent nécessiter une intervention plus complexe.

Cela peut ressembler à une pétition pour des matériaux routiers plus silencieux ou à un lobbying pour modifier la limite de vitesse dans votre région. Malheureusement, selon l’endroit où vous vivez, vous ne pouvez pas toujours influencer ces décisions.

Des études ont montré que couvrir la source sonore peut également limiter notre perception du son. Pensez donc à planter vos arbres et haies contre une route très fréquentée. Loin des yeux, loin du cœur!

Engagez un professionnel

Résoudre le problème du bruit dans votre pelouse demande un certain effort. Si vous n’avez pas envie de faire du bricolage, essayez d’engager un professionnel du paysage pour installer votre pergola, votre clôture ou votre berme. Saviez-vous que plus votre pelouse est saine et dense, plus elle filtre le bruit ? Une tonte appropriée fait partie d’une routine d’entretien des pelouses saine. Pendant que vous vous renseignez sur les plantes de protection sonore et de réduction du bruit, laissez la tonte aux professionnels de l’entretien des pelouses.

Crédit photo: Pxici